Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du côté de Clio

Balade entre les tombes

29 Décembre 2015, 22:52pm

Balade entre les tombes

Sur-sauts

Balade entre les tombes, de Scott Frank (2014)

Avec Liam Neeson, Dan Stevens, Boyd Holbrook...

Matt Scudder (Laim Neeson) était flic. Après une bavure, il est maintenant à la retraite et joue les petits détectives à ses heures perdues. Il est alors engagé par un dealer : sa femme vient d'être enlevée puis tuée dans d'atroces circonstances. Seulement, il se trouve que ce n'est pas la seule victime parmi les gens du milieu de la drogue. Scudder va devoir arrêter les assassins avant que les morts se succèdent les unes aux autres...

Souvenez-vous, quand j'ai commencé l'écriture de ce blog (il y a déjà un an et demi, le temps passe vite), j'ai critiqué un autre thriller de 2014 avec Liam Neeson : Non-Stop. Entre nous, il ne m'a pas laissé un souvenir éternel... Je suis tombée sur Balade entre les tombes par hasard : c'était le film du dimanche soir d'une chaîne de tv publique espagnole. Je n'avais malheureusement pas pu le voir en entier. C'est à présent chose faite !

Souvenez-vous, dans Non-Stop le pauvre Liam Neeson incarnait déjà le rôle d'un policier alcoolique... Comme dans Balade entre les tombes. Ainsi, le film n'évince pas les clichés du genre : un flic au lourd passé en quête de rédemption, qui se veut antipathique mais qui ne l'est assurément pas, le témoin qui donne des infos cruciales avant de se jeter du toit de l'immeuble... Bref, d'un classique hallucinant. Sans parler du final glaçant sous fond de déluge de pluie. Et de la scène finale qui est le climax absolu du déjà-vu-et-pas-à-la-bonne-place.

Mais, mais ! Balade entre les tombes reste néanmoins un chouette film. Il est l'adaptation du roman noir éponyme de Lawrence Block ; je n'ai pas lu le polar, mais le film me donne envie de le découvrir (ça fait d'ailleurs trop d'années que je ne m'accorde plus le plaisir de lire un bon petit polar...). Oubliez l'image blanche et lumineuse de la première minute du film, la suite sera noire et on ne peut plus glauque, dans la lignée des thrillers des années 90. D'ailleurs, le ton est donnée d'emblée : oui, l'image blanche et lumineuse d'un acte sexuel est en fait un viol. Et oui, la jolie fille en question sera découpée ensuite en morceaux par des tueurs sanguinaires... qui appartiennent à la brigade des stup'. Les victimes sont des femmes des barons de la drogue New-Yorkais. Vous suivez le retournement des valeurs ?

La trame en elle-même est certes classique, mais elle se tient et le suspense est permanent, plus que permanent. Il est cependant dommage qu'on ne saisisse pas bien les motivations des meurtres... Quant à Liam Neeson, il ancre (enfin) un personnage en se coulant parfaitement dedans : il donne la profondeur parfaite à ce policier qui cherche à se repentir. J'ai aussi adoré Brian Bradley dans le rôle de TJ, un jeune homme malade que sa mère a abandonné à l'hôpital et qui deviendra, avec une bonne dose d'humour, l'assistant de Scudder.

En résumé : un bon thriller qui n'innove pas mais qui, pour autant, ne déçoit pas non plus

Commenter cet article