Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du côté de Clio

Conjuring : Les dossiers Warren

10 Juillet 2016, 16:42pm

Conjuring : Les dossiers Warren

Angoisse totale !

Conjuring : Les dossiers Warren, de James Wan (2013)

Avec Vera Farmiga, Patrick Wilson, Lili Taylor...

Ed (Patrick Wilson) et Lorraine Warren (Vera Farmiga) sont de célèbres "ghostbusters", des chasseurs d'esprits démoniaques. Un jour, alors qu'ils donnent une conférence, Carolyn Perron (Lili Taylor) vient leur demander de l'aide : depuis qu'elle, son mari et leurs cinq filles ont emménagé dans leur nouvelle ferme reculée de tout, ils ne dorment plus. D'étranges faits se produisent dans leur vie et les angoissent. Les Warren décident de les aider...

Les films d'horreur affluent depuis plusieurs années ; certains sont franchement bons, d'autres franchement mauvais. James Wan semble, pour sa part, être une véritable machine à réaliser de bons films : Saw (au sujet pourtant si éloigné du film critiqué ici), Annabelle, Insidious... et bien sûr The Conjuring, dont le second volet est sorti depuis peu dans nos salles. Cette première partie s'éloigne des films de terreur classiques : il est long à démarrer l'exposition prend son temps), dure près de deux heures (contre, souvent, une heure trente), les premiers sursauts arrivent peu à peu avant d'atteindre un climax apocalyptique. Le réalisateur décide de nous tromper et de nous lancer sur de fausses pistes, comme cette boîte d'allumettes laissée dans la cage d'escaliers et qui n'a pas une très très grande utilité par la suite (bon, un peu oui, quand même !). Les esprits sont là et sont même démultipliés puisqu'il n'y en a pas qu'un, ce serait trop simple. Le scénario est par ailleurs bien ficelé, et les acteurs sont bons, surtout Vera Farmiga (Lorraine Warren) et Lili Taylor (Carolyn Perron) ; la fin, pour son personnage, est terriblement angoissante...

La réalisation, par ailleurs, est aussi le point fort de The Conjuring : les zooms, qui quelques fois peuvent sembler artisanaux, sont excellents et nous projettent en plein dans le film. La scène de la découverte de l'esprit malveillant, que Christine voit derrière la porte alors que nous ne voyons que du noir est ravissante de subtilité et de néant. On ne voit rien... mais on imagine tout et on imagine surtout la suite des apparitions. Cependant, le regret serait cette montée d'adrénaline qui se déroule trop crescendo ; on s'ennuierait presque durant la première heure, avant de prendre réellement goût aux évènements. Quant à l'accroche qui dit que le film est basé sur des faits réels... je demande à vérifier ! Bref, la suite se profile avec la poupée Annabelle, qui a un rôle important dans la fin de The Conjuring, sans pour autant que son histoire soit développée. Et puis, The Conjuring 2 vient de sortir sur nos écrans, à voir !

Un film d'angoisse qu'il faut voir surtout pour la fin terriblement horrifique

Conjuring : Les dossiers Warren

Commenter cet article