Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du côté de Clio

Victoria

18 Décembre 2015, 12:25pm

Victoria

Un thriller en temps réel en un seul plan séquence

Victoria, de Sebastian Schipper (2015)

Avec Laia Costa, Frederick Lau, Franz Rogowski, Burak Yigit, Max Mauff...
Ours d'argent pour la meilleure contribution artistique à la Berlinade 2015
Prix du public à la Berlinade 2015

Berlin. 5h42 - 7h56. Victoria est une jeune espagnole fraîchement débarquée en Allemagne. Elle profite de sa nuit en boîte de nuit et s'apprête à rentrer pour aller dormir quelques heures avant d'ouvrir son café. Mais elle rencontre quatre jeunes hommes, Sonne, Boxer, Blinker et Fuß qui lui proposent de lui montrer le "vrai" Berlin. Et la nuit dérape...

Victoria est une prouesse technique, et j'aimerais dire cinématographique : le film est tourné en un seul et unique (oui oui) plan séquence. De près de 2h15. Fou, non ? Pourtant, c'est bien ce que le réalisateur prétend. Et le film est bon, très très bon. On comprend assez rapidement que les jeunes hommes ne sont pas nets sans pour autant savoir pourquoi ; au final, ils peuvent juste être de pauvres gars qui veulent coucher avec la fille. Et la fille est une jeune espagnole frappée par la crise qui vient d'arriver à Berlin (on pense à La belle jeunesse et à Perdiendo el norte pour la portée sociale) qui ne connait encore personne. Je ne vous en dirai pas plus, il est intéressant de découvrir le film et de se laisser porter. Ne regardez pas d'autres critiques, elles sont trop bavardes sur la trame.... L'angoisse est là, constante, le rythme du coeur s'accélère et on se prend au jeu.

Les acteurs sont très bons. D'autant plus quand on sait qu'ils ont improvisé leurs dialogues. La trame du film était écrite, découpée par scène de 10 minutes en fonction des lieux, mais les acteurs ont du improviser. Laia Costa, qui incarne la protagoniste du film, est une révélation. Mais la prouesse de ce film réside aussi dans le maniement de la caméra : celle-ci bouge tout le temps, et l'on se croit vraiment dans le film, dans la course poursuite, dans la boîte de nuit. Victoria est un film qui se vit littéralement. Un film qu'il faut vivre et qui parvient à nous plonger dans une ambiance ultraréaliste. Chapeau.

Une expérience à découvrir d'urgence !

La bande annonce dévoile tout le film, mais bon...

Commenter cet article