Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du côté de Clio

Jack Reacher

13 Septembre 2015, 21:15pm

Jack Reacher

Un (autre) thriller américain

Jack Reacher, de Christopher McQuarrie (2012)

Avec Tom Cruise, Rosamund Pike, Jai Courtney...

Jack Reacher (Tom Cruise) est un mythe, ou plutôt un fantôme : policier dans l'armée revenu à la vie civile, il a depuis disparu et ne laisse aucune trace, jamais. Pas d'adresse, pas de boîte aux lettres, pas de numéro de portable ni de carte de crédit : introuvable. Sauf quand il apparaît dans le bureau d'un filc qui justement le cherchait car un assassin l'avait nommé avant de se faire lyncher lors de son transfert en prison. Jack Reacher est bien là, engagé par l'avocate du dit assassin accusé d'avoir tué cinq personnes de sang froid à une distance de cent mètres dans un parc, pour lui éviter le couloir de la mort. Jack Reacher accepte, sans grande envie.

Tom Cruise, avec ses Missions impossibles, nous a habitué à de gros thrillers entraînants et contenant leur dose de suspense. Ici, la recette est encore valable. En effet, les ingrédients des films américains sont bien présents : un vétéran de l'armée déployé en Irak (suite au 11 septembre), la corruption, des gentils-méchants, des méchants tout court et des vraiment gentils. Le héros trop fort digne d'un super-héros qui parvient à mater cinq types tout seul, à mains nues, ou encore à en éliminer (ok, avec l'aide d'un complice) une bonne dizaine avec une seule arme. La femme qui tente désespérément de lui courir après (au sens propre comme au figuré), qui tombera entre les mains de la vermille et qui sera sauvée in extremis par le héros. Nouveauté ? Aucune. Ingéniosité ? Hum hum hum....

Pourtant, la recette marche et on ne peut que rester scotché devant ce film (ou alors je suis une faible). Dès le début on pressent le piège de la scène de crime trop belle pour être vraie et on a une longueur d'avance sur les personnages : le suspense réside alors à connaître le mobile des véritables coupables, puisqu'on sait très bien que le pauvre type dans le coma n'est pas l'assassin (du moins pas cette fois). Les bagarres sont bien menées, l'apothéose finale n'est pas trop mal non plus et pour une fois le héros montre sa face sombre en commettant un crime de face, de sang froid (non pas par une balle perdue qui pourrait l'excuser, par exemple). Le suspense est total et très bien mené : on pourrait peut-être penser a Drive dans cette scène de maison et de salle de bain assez angoissante pour un petit coeur fragile comme le mien. Drive toujours dans cette course-poursuite en voiture longue et jouissive sans autre fond sonore que le crissement des pneus sur l'asphalte et les sirènes des voitures de police. Un point positif du film, enfin ! Quant aux acteurs, que dire... Tom Cruise est détestable dans son personnage justicier qui lance toujours une vanne pourave bien à la sauce "film américain", les autres sont assez aseptisés, dans le moule "second rôle tranché hollywoodien" (bon ou mauvais). Rosamund Pike, pour sa part, parvient encore moins à nous faire croire à son personnage que Tom Cruise. Dommage que les personnages n'aient pas une plus grande profondeur, ce qui aurait peut-être laissé plus de marche de manoeuvre aux acteurs...

Cette adaptation d'un opus d'une série de romans à succès de Lee Child tient plus ou moins son cahier des charges. A vous de trancher si plus que moins ou moins que plus...

Commenter cet article