Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du côté de Clio

Iron Man II

19 Avril 2015, 21:19pm

Iron Man II

Scotchée

Iron Man II, de Jon Favreau (2010)

Avec Robert Downey Jr., Don Cheadle, Gwyneth Paltrow, Scarlett Johanson...

Tout le monde sait à présent que Tony Stark, le milliardaire, est Iron Man. L'Etat américain veut son armure car il prétend qu'il peut détruire la Terre (rien que ça) avec elle. Pendant ce temps, en Russie, un homme meurt et son fils semble lui promettre de le venger : cet homme faisait partie de l'équipe de Stark père, et autant dire que ça s'est mal terminé...

Oui, ce n'est pas mon habitude de regarder ce genre de grosse production ; il se trouve que je suis tombée dessus, dans mon canapé, et qu'il était bien trop difficile de me lever. Tout d'abord parce que je n'ai pas trouvé le bon moment car l'histoire s'enchaîne à un rythme effréné. Ensuite parce que, je l'avoue, je me suis laissée prendre au jeu. Le film n'échappe pas aux écueils des blockbusters américains hyper conformistes, dans les codes et les normes, mais les effets spéciaux sont au top. La bataille finale un peu trop rapide, on aurait presque l'impression que le film voulait se hâter de se terminer pour ne pas dépasser le temps réglementaire. Les ingrédients sont bien distillés, dans un savant mélange entre beaux effets visuels, voyages chez les milliardiaires, beau gosse cynique et narcissique qui se meurt, belles femmes au double jeu, pointes comiques... Bref, malgré les nombreux clichés, rien à dire sur ce point là. La bande son aussi, des chansons d'AC/DC apparemment pas très connues : tout est de TROP, en fait. A l'américaine, dopé aux dollars, mais je dois avouer que ça marche car je n'ai pas réussi à me lever de mon canapé. Pourtant, impossible de se méprendre sur la fin : quand un super-héros mourra, appelez moi, vraiment.

Je n'ai pas trouvé d'originalité à ce film, puisque ce sont toujours les bons contre les mauvais, les bons qui deviennent mauvais et qui au dernier moment (fatidique !) redeviennent bons. Une facette du personnage creusée assez sombre, mais vue et revue pour Stark, et en plus menée avec de grosses maladresses, puisque le film est très (trop ?) fouillis. Et puis je suis désolée mais Batman avec The Dark Knight a déjà fait ça avant... Robert Downey Jr. m'a un peu exaspéré car il en fait des CAISSES. Certes, son rôle est de donner à voir un personnage en perdition, sachant sa dernière heure arrivée (crédible ?), qui est absolument insupportable car trop narcissique. Et on peut dire qu'il prend son rôle très à coeur ! Enfin, un jour, quand j'aurais du temps, il faudra que je m'attarde sur la lecture de critiques sur les films de supers héros américains : je suis sûre que le monde révélé derrière ce spectacle est passionnant... mais il m'est pour le moment totalement hermétique. Etats-Unis contre Russie avec la victoire des premiers sur le deuxième, ça, on l'a compris. La Guerre Froide semble devenir un mythe, et les Etats-Unis restent les sauveurs de l'humanité toute entière (limitée à New-York, évidemment, ou à Gotham City, même si la ville est imaginaire, le nom ne peut nous tromper).

Oui, je l'avoue, je n'ai pas vu passer les 2h08 de ce film !...

Commenter cet article