Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du côté de Clio

Cumbres

28 Mars 2015, 18:34pm

Cumbres

Un road-trip course-poursuite

Cumbres, de Gabriel Nuncio (2013)

(Sommets)
Avec Aglaé Lingow, Ivanna Michel, Abdul Marcos...
Présenté en panorama fiction de Cinelatino 2015

Miwi est réveillée en pleine nuit par son père qui lui demande de prendre la voiture et de conduire loin de Monterrey sa soeur Juliana qui a eu "un accident". Miwi s'exècute, et ne lâchera jamais sa soeur dans son parcours. La police est à leurs trousses, mais Yuli (Juliana) ne révèlera jamais directement ce qu'il lui est arrivé.

Cumbres est tourné dans un noir et blanc justifié, mais qui aurait pu, peut-être, être plus net. L'histoire est très bien menée, bien ficelée. La fin est ouverte, et j'aime bien les fins ouvertes qui ne tentent pas d'imposer leur idée au spectateur. A cette histoire qui peut s'apparenter au thriller s'ajoute une relation entre les deux soeurs qui croit au fur et à mesure du périple, ce qui ajoute un vrai plus à la trame. Même si l'arrière-fond psychologique est assez typique de ce genre de films, il est bien mené. Tout est dans le suggéré, les dialogues courts et par conséquent signifiants. Rien n'est gratuit dans ce film, tout est parfaitement calculé. L'ambiance en noir et blanc ajoute à ce récit de fait divers qui s'est réellement produit en 2006 une ambiance quelque peu angoissante, qui laisse flirter quelques topoï de film d'épouvante, sans réellement les exploiter. Le but n'est pas là. Jamais on ne sauré ce qu'il s'est vraiment produit et cela concourt à nous laisser un sentiment d'universalité. Cependant, malgré ces nombreux points positifs, je ne pense pas que ce film me laisse une marque indélébile. Enfin, le réalisateur dit que ce fut "le dernier crime avec un nom de Monterrey puisqu'après ont commencé les assassinats des narcos". Plus de noms pour les assassins, et une fuite permanente qui se déroute en ce moment au Mexique. Un film d'actualité, donc, certes édulcorée ce qui ne fait pas de mal !

Un bon film, pas non plus transcendant.

Commenter cet article