Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du côté de Clio

Carnets de thèse

20 Mars 2015, 22:43pm

Carnets de thèse

Un cauchemar traité avec beaucoup d'humour

Carnets de thèse, par Tiphaine Rivière (2015)

Je ne lis pas beaucoup de BD, c'est vrai. Je n'en lis presque jamais. Mais je suis tombée sur un article du Nouvel Observateur qui parlait de celle-ci et qui présentait plusieurs planches en exclusivité, et je suis littéralement tombée sous le charme ! Jeanne est une jeune capésienne qui enseigne dans une ZEP à des quatrièmes totalement déchaînés ; évidemment, quand elle est acceptée en thèse, elle saute de joie ! Même si ce sera une thèse non financée, et que la secrétaire qui l'inscrit lui annonce qu'elle devra galérer, que son copain la laissera tomber, que personne dans sa famille ne la comprendra, ni ses amis... Le cauchemar, en somme.

Et Jeanne vivra réellement cette douloureuse expérience. Jeanne, c'est Tiphaine Rivière, l'auteure de cette chouette BD. Que j'ai littéralement dévoré ! Les gags sont nombreux, l'histoire est très bien racontée avec un humour mordant. Les métaphores sont parfaitement trouvées : le thésard est alors comparé à un cocker en manque d'affection "flattant" le directeur de recherche. La critique contre le système est effroyable : le professeur qui accepte des étudiants juste pour en avoir plus que sa rivale professeur elle aussi spécialiste du sujet, la guerre entre professeurs pour avoir son nom écrit en plus gros sur le fascicule de la journée d'étude, la secrétaire qui n'ouvre jamais sa porte et ne répond pas au téléphone, la guerre entre les doctorants, les vacataires payés à la fin du semestre (et encore) pour toutes leurs heures de cours...

Quant aux dessins, ils ne m'ont pas follement enthousiasmé. Je nuance cependant ces propos en précisant que je ne suis pas une assez grande habituée des BD pour pouvoir en juger la qualité. Mais certaines astuces sont bien trouvées, comme l'insertion de métaphores dans des bulles qu'on comprend dans la tête de la thésarde : celle de Chambord pour évoquer le plan de la thèse et le déplacement de coupoles pour montrer les changements des parties et sous-parties du plan, marque d'un travail de titan.

En bref : j'ai adoré !!

Une BD qui m'a fait du bien !

Thiphaine Rivière, Carnets de thèse, éditions du Seuil, p. 140

Thiphaine Rivière, Carnets de thèse, éditions du Seuil, p. 140

Commenter cet article