Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du côté de Clio

Mar

17 Février 2015, 22:02pm

Mar

Un film louable à petit budjet dont je n'ai pas très bien saisi le propos...

Mar, de Dominga Sotomayor (2014)

Avec Lisandro Rodriguez, Vanina Montes, Andrea Strenitz...
Présenté au Forum de la Berlinale 2015
En compétition officielle à Cinelatino 2015

Mar(tín) part en vacances sur la côte argentine (mar) avec sa copine. En route, il se rend compte que sa mère ne lui a pas laissé les papiers de la voiture ; elle viendra les rejoindre quelques jours plus tard. Le couple est dans une phase charnière de leur vie : tout ira mieux après, ou alors leur relation sombrera car ils sont en désaccord sur bien des points. Et l'arrivée de la mère de Martín n'arrangera rien à cette situation...

J'avoue que je n'ai pas très bien saisi l'intérêt de ce film... L'idée est venue à la réalisatrice lorsqu'elle a rencontré l'acteur principal dans un festival fin 2013 qui lui a raconté ses vacances à la mer avec sa copine ; la jeune Dominga Sotomayor a alors décidé de se servir des notes qu'il avait prises pendant ses vacances comme base du film. Les acteurs sont les véritables personnages. Ensuite, le film n'est presque qu'improvisation et il a été tourné en 8 jours sur la côte argentine avec une équipe réduite de 10 personnes. Je n'ai absolument rien contre cela, de très bons films se basent sur de l'impro et sont tournés en un temps record et je trouve cela très louable, ce goût pour faire du cinéma avec un petit budget, une petite équipe faite d'amis, avec passion... mais là le résultat ne m'a pas semblé très maîtrisé. Je n'ai pas compris l'histoire véritable, même si je veux bien voir que l'un des buts serait de montrer la crise d'un couple. Mais quelle crise ? Une crise du silence, alors. Aucune preuve d'amour, aucun cri ; de l'indifférence ? Même pas. Pendant qu'ils tournaient le film, un terrible évènement est survenu : la foudre est tombé sur la plage et a tué 3 jeunes adolescents. Dominga Sotomayor a alors décidé d'intégrer le fait dans son film, ce qui rajoute un élément à une histoire déjà assez décousue. Pour lui donner un ancrage véritable et non plus fictionnel, et montrer la futilité des problèles du couple face au drame qui vient de se nouer. Une histoire qui comporte quelques défauts, en plus. Je n'ai pas aimé le cadrage bien que je puisse le comprendre comme un choix esthétique, soit. Mais le micro qui apparaît dans le coin gauche de l'écran pendant une scène ne me semble pas très volontaire... Pas de grande scène éloquente ni de véritable tension : le film se cale sur la routine de la vie réelle. Certes... Heureusement qu'il ne dure qu'une heure. Il paraît que son film précédent, De lunes a domingo (2012), gagnant du festival de Valdivia au Chili, était bon...mieux que celui-ci, j'espère !

Mar, un film qui m'a échappé.

Commenter cet article