Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du côté de Clio

Ceci est mon corps

16 Décembre 2014, 20:39pm

Ceci est mon corps

OUI ! Un film qui fait du BIEN !!!!

Ceci est mon corps, de Jérôme Soubeyrand (2013)

Avec Marina Tomé, Jérôme Soubeyrand, Laeticia Lopez, Christophe Alévêque, Michel Onfray, Michel Serres, Bruno Clavier...

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en allant voir ce film ; on me l'avait conseillé, c'est un petit film indépendant sans budget (j'ai tendance à soutenir ce genre de cinéma)... mais j'avais un peu peur. J'ai été largement conquise !!! Gabin est un curé ardéchois qui est tombé amoureux d'une femme lors d'un stage de thérapie (femme qui l'a pris dans ses bras) et qui décide de quitter un temps sa paroisse pour aller la rejoindre à Paris. Ce qu'il va découvrir va le faire littéralement tomber par terre...

Je n'ai pas autant ri qu'on me l'avait dit devant ce film (quoique), mais je suis ressortie avec le sourire comme la plupart des personnes présentes dans la salle. C'était intéressant d'ailleurs d'observer les catégories de personnes qui venaient le voir ; nous n'étions pas nombreux, la moyenne d'âge n'était pas très basse. Je pense que tous n'ont pas reçu le film de la même manière... J'ai adoré ce film parce qu'il est décalé, plutôt drôle, intéressant. Les passages narratifs alternent avec les références philosophiques de Michel Onfray et Michel Serres à propos de Saint Paul et de la sexualité, ou des séances de psychanalyse que j'ai trouvé tout de même un peu trop décousues. La critique de la religion est virulente ; le curé certes couche avec toute la maisonnée, mais à cela s'ajoutent les remarques de ses confrères, non moins plaisantes. Certaines critiques ont dit que le thème était l'abstinence des prêtres ; je dirai que c'est plus la sexualité. Une femme tout à fait libre dans sa sexualité, qui cohabite avec son amante qu'elle aime mais qu'elle abandonne assez souvent, et avec un homme financier de jour qui se travesti la nuit pour chanter "bésame" d'une voix tout à fait langoureuse. D'ailleurs, ce début, avec Marlène déguisée en vagin m'a un peu trop fait pensé à "Qui a peur de Vagina Woolf ?" que je n'ai, je le reconnais, malheureusement pas vu...

Le film est assez drôle, mais certaines blagues sont un peu ratées... C'est dommage, parce que assez souvent on aurait vraiment pu rire, mais l'enchaînement des scènes est trop rapide : on n'a pas le temps de comprendre la blague que la scène a changé. Un exemple : quand Marlène se jette sur le fauteuil et dit à Gabin : "eh dit donc le moine, je ne suis pas une planche d'exercice !". J'ai compris la blague et raté les premières secondes de la réplique suivante...

Ce film nous présente des hommes et des femmes libres, et c'est peut-être ce qui m'a le plus touché. On s'attache obligatoirement à ce pauvre Gabin qui doit faire croire qu'il est curé mais que personne ne croit, que Marlène introduit dans la sexualité et qui vole sur une mobylette "empruntée" sur le pavé des rues de Paris le sourire aux lèvres. On s'attache aussi à Marlène, cette femme qui est amoureuse d'un homme qui ne veut pas quitter sa femme, mais qui couche aussi avec d'autres hommes (enfin, un autre homme) et une femme qui habite avec elle. Cette autre femme qui est amoureuse d'elle... mais qui couche avec Gabin (qui n'avait "rien demandé" !). Je ne sais pas si je devrais aller jusque là, c'est peut-être aller trop loin, mais il y a aussi, à mon sens, une légère critique de l'hétérosexualité : Emilie dit à Marlène qu'elles "devraient le faire plus souvent", et Renato dit à Gabin qu'il n'y a que "les hommes qui savent faire jouir les hommes". Ce qui me fait penser à la scène mémorable du café, très réussie !! Alors oui, Ceci est mon corps, et mon corps n'appartient qu'à moi et j'en fais ce que je désire, sans écouter Saint Paul voilà la belle morale de ce chouettte film !

Un film tout à fait réussi, qui se dit sans budget, et qui recèle de nombreuses pépites !

J'aimerais en bonus vous laisser quelques images ! Ici, par exemple, des cours de pratique de Marlène donnés à Gabin.

J'aimerais en bonus vous laisser quelques images ! Ici, par exemple, des cours de pratique de Marlène donnés à Gabin.

Et puis cette affiche qui est tout de même géniale !

Et puis cette affiche qui est tout de même géniale !

Commenter cet article