Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du côté de Clio

Bombón el perro

25 Août 2014, 21:22pm

Bombón el perro

Un charmant dogue dans une Argentine de silence

Bombón el perro, de Carlos Sorín (2004)

Avec Juan Villegas, Walter Donado, Micol Estevez...

Juan a été licencié d'une station service, et depuis habite avec sa fille, son mari, et ses petits-enfants dans une maison où il n'a aucune intimité. Il tente de trouver du travail, mais personne ne l'écoute, personne ne le veut, alors il parcourt les routes dans sa voiture. Un jour, il aide une femme qui demande de l'aide pour réparer sa voiture, la raccompagne chez elle à 150 km de là, la lui répare, et revient avec un chien ; en effet, le père de la femme vient de décéder alors qu'il voulait monter un élevage de chiens de race.

Je suis plutôt mitigée pour ce petit film argentin ; il est sympa, quelques fois drôle, triste, mais il m'a laissé un goût fade, comme de non achevé. J'ai adoré les scènes dans la voiture avec le chien, surtout la première, où le chien et le maître s'observent sans que l'autre ne s'en aperçoive. J'ai eu peur pour le chien, puisqu'avec ce gabarit et "l'entraînement" qu'il devait subir, je m'attendais au pire. Mais non, le dogue devient presque un ange-gardien, humain, qui parle sans pouvoir le faire, et terriblement sympathique ; il aidera celui qui l'a sorti de sa cage, abandonné et traumatisé (les chiennes !) à se refaire une place dans ce monde. Le maître, d'ailleurs, m'a fait de la peine ; il sillonne les routes, vend des couteaux, personne ne l'écoute, personne ne se préoccupe pour lui, c'est un brave homme un peu perdu. L'histoire du chien est extra, mais le film se traîne un peu, j'ai finis par trouver le temps long...

Finalement, c'était un film léger, sympa, mais qui a manqué de quelque chose pour me convaincre.

Commenter cet article