Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du côté de Clio

Palo Alto

15 Juin 2014, 18:33pm

Palo Alto

Sex, drugs, and fucks d'une jeunesse dorée américaine

Palo Alto, de Gia Coppola (2014)

Avec James Franco, Emma Roberts, Jack Kimler, Nat Wolff...

En faisant cet article, j'ai entendu la critique du Masque et la Plume de France Inter. Coïncidence ! D'habitude, j'évite de connaître les critiques sur les films avant de faire la mienne... Sophie Avon est donc parvenue aux mêmes conclusions que les miennes : un film sur la jeunesse dorée en Amérique (Californie), qui ressemble beaucoup à celui de Sophia Coppola, la tante de Gia, The Bling Ring (évidemment là, les personnages ne dévalisent pas les maisons de stars !). Sophie Avon disait aussi que le film était réussi par sa mélancolie. Là, je ne suis pas tout à fait d'accord... Quoique. Mélancolie oui, réussi, bof.

C'est une énième histoire de gosses de riches qui s'ennuient à mourir dans leur quartier, où les adultes sont presque tous absents, étrangement. Alors ils fument (des joints, hein !), boivent, prennent le volant, percutent une voiture, fuient, se font arrêter, passent une nouvelle fois devant le juge, recommencent, abattent des arbres. Sympatoche, quoi. Il est certes vrai que le film n'est pas trop mal tourné, la mélancolie peut se trouver dans cette lumière tamisée, belle. J'ai retrouvé une certaine jeunesse en voyant la découverte de la vie de ces jeunes ados (je vieillis donc...), mais que vont-ils faire quand ils vont devoir se confronter au monde réel, loin des fêtes interminables et des pénis dessinés dans les bouquins pour enfants ? Franchement, à force, je me suis lassée.

Un film sans grand intérêt qui reprend le thème des jeunes gosses de riches désoeuvrés qui n'en n'ont jamais assez. Dommage...

Commenter cet article