Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du côté de Clio

Deux jours, une nuit

24 Mai 2014, 19:24pm

Deux jours, une nuit

Gagner sa prime, ou sauver une famille

Deux jours, une nuit, de Jean-Pierre et Luc Dardenne (2014)

Avec Marion Cotillard, Fabrizio Rongione, Pili Groyne...
Sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes 2014

Voilà la question digne d'une leçon d'humanité que pose ce film : accepteriez-vous une prime de 1.000€ ou la refuseriez-vous pour sauver une famille ? Ma réponse est toute trouvée ; celle des personnages du film un peu moins...

Sandra a un week-end pour convaincre 16 personnes et garder son emploi ; pendant 2 jours, elle va frapper chez ses collègues pour leur demander de voter pour elle le lundi matin. Beaucoup refusent, d'autres acceptent. On comprend ceux qui refusent sans les comprendre ; la plupart ont eux-mêmes leurs propres soucis, mais il s'agit de la vie d'une famille entière qui se joue. Le film ne juge pas, il nous laisse le soin de le faire. Certaines rencontres sont tout à fait émouvantes, d'autres moins, et d'autres encore très violentes. Marion Cotillard est au top dans le rôle de cette mère de famille qui sort d'une dépression, complètement pommée, qui n'a pas vraiment la force de se battre. On a juste envie de la secouer pour qu'elle continue à être forte, à ne pas flancher, à tous les voir. Facile à dire...

Alors oui, ce film est beau et pose une question réelle et importante, mais je me suis ennuyée. Le coup des cachets était peut-être un peu trop, surtout que Sandra se rétablit après comme si rien ne s'était passé. Marion Cotillard est parvenue à me retourner et à m'énerver, signe de son talent de comédienne. Par contre Manu, incarné par Fabrizio Rongione, montre un peu trop de pitié envers sa femme ; quelque chose dans son jeu m'a dérangé. Mais j'ai trouvé que certains faits étaient jetés sur l’écran sans être abordés par la suite ; le couple va mal, Manu et Sandra ne s'aiment plus, ou finalement si, ils n'ont pas fait l'amour depuis 4 mois, ce n'est pas normal, et après ? L'une de ses collègues se sépare de son mari trop violent parce que Sandra, par deux visites furtives, lui a permis d'en prendre conscience...un peu (trop) fort. La fin, cependant, m'a beaucoup plu.

Un film intéressant donc, mais qui devient ennuyeux.

Commenter cet article